Histoire de la MJC Beauregard (Nancy)

Un mardi de septembre 1970 Monsieur Roland MATEUSIAK arrive avec les clefs de ce qui deviendra la MJC. Il avait pour mission confiée par la FFMJC (Fédération Française des Maisons de Jeunes et de la Culture), sous la conduite de Philippe DESFORGES, Président, et sur l’impulsion d’André ROSSINOT à l’époque Adjoint à la Jeunesse de la Mairie de Nancy de faire fonctionner et créer l’association Maison des Jeunes et de la Culture de Beauregard.

Le 20 mars 1972, l’Association Maison des Hauts de Beauregard (Aujourd’hui appelée MJC Beauregard) fut créée (parution au J.O. le 30 mars 1972). Son siège se trouvait rue de la Croix Saint-Claude dans un ancien bâtiment préfabriqué de 500m² provenant de l’armée américaine.

Monsieur MATEUSIAK mets alors en place un accueil « Foyer Bar » avec un baby foot, deux tables de ping-pong, un labo photo et l’activité judo. Des activités plein air sont également régulièrement organisés (spéléologie, escalade, camping).

Jusqu’en mars 1973, la MJC continue à accueillir les ados du quartier, créer d’autres activités (atelier cuir, sérigraphie, guitare) et développer les activités de plein air.

Le bâtiment de la MJC étant de construction provisoire devenant presque définitive, il ne cessera, de se dégrader jusqu’aux limites de l’insalubrité. Ainsi, de janvier 1978 à septembre 1979 une réflexion est menée pour construire un nouveau bâtiment pour la MJC car l’existant se dégrade de plus en plus. En 1980, la MJC se construit sur la Place Maurice Ravel. L’inauguration de ces nouveau locaux a lieu en octobre 1981. Les locaux sont partagés pour 1/3 entre le club de troisième âge (les Gais Lurons) et par la MJC.

Le 15 Octobre 1984, le Ministère de la Jeunesse et des Sports octroie à la MJC l’agrément « Association de la Jeunesse et d’ Education Populaire »

En 1990, le centre Social, la MJC et les autres associations du quartier se fédèrent et créent l’association A.C.P.F pour animer le quartier et entre autres réanimer « la fête des roses » (fête de quartier inventée en 1957 qui a toujours lieu aujourd’hui). Aussi, il est décidé de faire vivre le défilé de la saint Nicolas, le carnaval et le bal du 13 juillet qui eurent lieu au Parc de la Cure d’air dans la guinguette « Pierre VINCENT ».

Pendant ce temps, la maison continue à se développer en terme de nouvelles activités et apparait une nouvelles génération d’animateurs.

En mars 1993, Jean LALLEMAND, président fondateur de l’association reçoit la médaille de bronze de la jeunesse et des sports et tout en restant membre du conseil d’administration passe la main à Philippe CAPELLO (aujourd’hui encore président de l’association).

En 1994, Sylvain COSTA créa le logo de la MJC.

De 1993 à 1996, la maison poursuit sa route et de nouvelles activité sont mis en place qui permettent de mettre en valeurs des trésors cachés : les bourses à vélos, les brocantes photos…

En automne 1996, les nouveaux locaux sont endommagé par une infiltration d’eau. Cela détruit une partie des archives photos, la salle polyvalente, le salle de réunion et ce qui deviendra plus tard la salle informatique.

Suite à cela, la MJC et la ville de Nancy étudient la faisabilité d’une extension de la maison. En effet, il y a deux personnes par bureau, ce qui n’est pas une condition idéal pour travailler.

En avril 1998, les travaux d’extension commencent « dans le vacarme des marteaux piqueurs et de la poussière ». En effet pour ne pas « léser » ses adhérents, il fut décidé de continuer à ouvrir la Maison et de faire du « turn-over » suivant l’avancée du chantier. En octobre 1998 la MJC est enfin terminée . Le studio de répétition est insonorisé grâce au travail conjoint de Raoul CIBULKA et de Philippe GUMIENNY. Aussi, l’atelier informatique est mis en place disposant de 4 ordinateurs en réseau avec une connexion Internet.

En 2002, la MJC fête son 30ème anniversaire de création. Cette année là, elle organise également sa 10ème bourse à vélos, sa 10ème brocante photos, une super expo « roulons propre », une vingtaine d’activités pour les enfants, adolescent et adultes, un accueil d’associations, des habitants du quartier pour leurs fêtes de famille et la 31ème année d’opération vacance pour les 11-17 ans.

Le 1 juillet 2006, Roland MATEUSIAK prend sa retraite et la MJC continue de fonctionner pendant un an sans direction.

En 2007, la MJC déplore le décès de Roland MATEUSIAK, directeur fondateur.

Le 2 mai 2007, Serge CLAUDE prend la direction de la MJC et est aujourd’hui toujours en poste avec toute son équipe .

site internet : http://www.mjcbeauregard.fr/



Documents d'archives

Divers Documents d’archives
FFMJC | CMJCF | Contact | Espace privé |

Site réalisé avec SPIP + ALTERNATIVES

RSSfr