histoire de la MJC de Pibrac

La MJC de Pibrac est créée en 1952. Elle prend la suite d’un foyer rural constitué en 1947. A cette époque la population de Pibrac est de 830 habitants. Une forte communauté italienne est installée, essentiellement occupée à l’activité agricole.

La création de la MJC est impulsée par le directeur de l’école publique. Elle entre en concurrence avec une autre association de jeunesse affiliée à la jeunesse agricole chrétienne, la JAC. Ce groupe, très actif dans la commune existe depuis 1937.

Avec l’émergence des mouvements d’éducation populaire, on assiste à Pibrac, comme dans beaucoup de communes à l’opposition entre le clergé et les laïques.

De 1952 à 1961 l’activité de la MJC est centrée sur le cinéma, le théâtre, des soirées dansantes et l’organisation de voyages.

En 1959 la MJC obtient l’agrément du ministère de la jeunesse et des sports. L’association fonctionne sans locaux, elle utilise la salle du conseil municipal ou une salle de classe de l’école. De 1955 à 1963 la MJC compte une cinquantaine d’adhérents et touche 200 à 250 personnes. En 1963, la commune compte 1036 habitants. Elle n’a pas de salle des fêtes : la MJC loue une salle de 30 m² pour continuer ses activités.

En 1964, la MJC est mise en sommeil. Elle reprend ses activités en 1968 dans les dépendances de la ferme du domaine du Bernet mises à disposition gratuitement par la société du Domaine du Bernet. La MJC les quitte en 1973.

En 1975, la MJC bénéficie d’un "mille clubs", bâtiment préfabriqué donné par le ministère de la jeunesse et des sports. A charge pour la MJC de démonter ce bâtiment à Balma et de le remonter à Pibrac sur le terrain de la Castanette. Il faut un an à une équipe motivée pour finir le montage du bâtiment.

En 1978, les activités sont nombreuses ; on y recense le basket, le tennis de table, la boxe, la photo, la danse occitane, les émaux, la sérigraphie, un orchestre. La MJC organise de nombreuses manifestations : soirées musicales et dansantes, lotos, projections de films et de diapos, organisation de débats.

L’année 1980 est marquée par la création des écoles de musique et de danse. De 1976 à 1980, le nombre d’adhérents est passé de 97 à 226. Le budget est de 35500 F. La commune continue sa progression démographique : Pibrac compte 3800 habitants en 1980. A partir de 1990, le développement s’amplifie : le budget est de 420000 F, le nombre d’adhérents passe à 470. Dès lors, la progression est constante et la MJC atteint 600 adhérents en 1994 puis 650 en 1998 et un budget proche de 800000 F.

La MJC de Pibrac est aujourd’hui, avec près de 800 adhérents la plus importante association de la ville qui compte près de 8200 habitants.

http://mjc.pibrac.free.fr/



Documents d'archives

Divers Documents d’archives
FFMJC | CMJCF | Contact | Espace privé |

Site réalisé avec SPIP + ALTERNATIVES

RSSfr